Les familles d’accueil, une alternative aux maisons de retraite ?

Passé un certain âge, l’entrée en maison de retraite était par le passé monnaie courante. Cela se fait désormais de plus en plus tard, voire pas du tout. Il existe en effet aujourd’hui plusieurs alternatives à ces résidences communes, parmi lesquelles la famille d’accueil.

Une solution alternative au placement en établissement

Souvent méconnue, la famille d’accueil pour personne âgée est une solution alternative au placement en établissement ou au maintien à domicile. Elle est idéale pour les candidats relativement autonomes et qui n’ont pas besoin d’un environnement médicalisé. Elle peut être une solution à temps partiel ou complet, temporaire ou permanente. La personne est « nourrie, logée, blanchie » contre rémunération et remboursement des frais. Dans tous les cas, elle permet à la famille de souffler un peu et aux concernés de continuer à vivre comme chez eux.

En effet, le pensionnaire vivra dans un cadre plus chaleureux que celui des maisons de retraite. Il se sentira moins isolé grâce à de véritables échanges affectifs en plus d’être stimulé aussi bien physiquement que psychiquement en participant à la vie d’une famille (loisirs, sorties…). Pas étonnant donc qu’en 2008, on ait enregistré plus de 9 000 accueillants familiaux pour 14 000 personnes âgées accueillies environ.

L’environnement du pensionnaire

Pour pouvoir accueillir le senior, il faudra avant tout que le logement de la famille d’accueil réponde à des normes stipulées dans le Code de l’Action Sociale et des familles. Il doit par exemple disposer d’une chambre individuelle d’au moins 9 m2 avec accès aux pièces communes de la maison et d’un point d’eau et de chauffage adapté.

Quant à l’accueillant familial, il doit s’engager à plusieurs soins et services : participation à la vie familiale, suivi médico-social, garantie du bien-être physique et psychologique et de la sécurité de la personne. Il devra également obtenir un agrément accordé pour 5 ans et délivré par le Conseil général après enquête sociale. En respectant toutes ces normes, la famille d’accueil sera davantage organisée afin de mieux s’occuper de son pensionnaire.

PARTAGER

Pin It

Noter cet article

0 / 5 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>